Toei Animation
Anciennement
Shin Nihon Doga-sha
Nihon Manga Eiga-sha
Toei Doga
Date de création
Fondateur
Sanae Yamamoto
Kenzo Masaoka
Yasuji Murata

Toeï Animation est un studio de production de film et de séries d’animation japonais.

 

Le studio est surtout connu pour produire de nombreuses séries télévisées très populaires, souvent inspirées de manga, dont la plus célèbre est sans aucun doute Dragon Ball Z (1989-1991).

Toeï Animation produit aussi des longs métrages, la plupart du temps dérivés de ses séries télévisées.

Note : Une majeure partie du catalogue de Toeï Animation n'a jamais été commercialisé sur le territoire français. Le dossier ne traite que des longs métrages ayant bénéficié d’une sortie en France.

 

Toei Animation
Toei Animation

 

Les origines de la Toei Animation remontent juste après la fin de la Seconde Guerre mondiale, lorsque Sanae Yamamoto parvient à rassembler une centaine de personnes à travers la région du Kant (au Japon) afin de former la société Shin Nihon Doga-sha qui réalise des courts métrages (en noir et blanc). Le studio est restructuré en 1946 et est renommé Nihon Manga Eiga-sha.

L’équipe rencontre de grandes difficultés en achevant un travail qu’elle ne parvient pas à faire publier.

Afin de concurrencer Disney sur le marché national de l'animation, Nihon Manga Eiga-sha rachète en 1956 la société Nichido Eiga (un studio composé par des anciens de Shin Nihon Doga-sha). A cette occasion le studio est renommé Toei Doga.

 

Tōei Dōga
Toei Doga

 

Toei Doga sort sa première production en mai 1957 : Koneko no rakugaki, un court métrage de 13 minutes.

Mais c’est avec Le Serpent blanc (1958), de Taiji Yabushita, que le studio s’illustre véritablement. Et pour cause, il s’agit du premier long métrage d'animation japonais en couleur. L’œuvre qui s’inspire d’une légende chinoise très populaire rencontre un véritable succès.

 

Le Serpent blanc
Le Serpent blanc - Taiji Yabushita - 1958

 

À la fin des années 1950 et durant les années 1960, Toei Doga s'inspire fortement du modèle Disney en produisant en moyenne un long métrage pour enfants par an, souvent adapté de contes et légendes japonaises. Ces films sont diffusés aux États-Unis, mais y connaissent un succès mitigé, si bien que la Toei cesse ces exportations en 1963.

Alakazam, le petit Hercule (1960) est le premier long métrage d’animation d’Osamu Tezuka (coréalisé avec Daisaku Shirakawa et Taiji Yabushita), inspiré de l’épopée légendaire du Roi des Singes.

 

Alakazam, le petit Hercule
Alakazam, le petit Hercule - Osamu Tezuka, Daisaku Shirakawa, Taiji Yabushita - 1960

 

En 1963, le studio commence également à produire des séries animées pour la télévision, la première d'entre elle est Ken, l’enfant-loup (1963-1965).

Au milieu des années 1960, le studio est secoué par plusieurs grèves des animateurs qui se plaignent des conditions de travail et des salaires. Parmi les grévistes, on peut noter Hayao Miyazaki et Isao Takahata (les futurs fondateurs du Studio Ghibli).

Horus, Prince du Soleil (1968), est le premier long métrage d’Isao Takahata. Le film raconte l’épopée fantastique d’un jeune héros sans peur.

 

Horus, Prince du Soleil
Horus, Prince du Soleil - Isao Takahata - 1968

 

Le chat Botté (1969), réalisé par Kimio Yabuki, s’inspire du conte éponyme de Charles Perrault. Le succès du film au Japon permet a son héros, Pero, de devenir la mascotte du studio.Deux suites sortent, Le Retour du Chat botté (1972), de Tomoharu Katsumata, et Le Chat botté - Le tour du monde en 80 jours (1976) de Hiroshi Shidara.

 

Le chat Botté
Le chat Botté - Kimio Yabuki - 1969

 

Au début des années 1970, Toei commence à réduire sa production de longs métrages et se focalise davantage sur la production de séries télévisées dont un grand nombre sera diffusé en Occident. On peut citer parmis les plus connues, Mazinger Z (1972-1974), Goldorak (1975-1977), Candy (1976-1979), Albator, le corsaire de l’espace (1978-1979) et Capitaine Flam (1978-1979).

 

Goldorak - Tomoharu Katsumata, Masayuki Akehi - 1975
Goldorak - Tomoharu Katsumata, Masayuki Akehi - 1975

 

Les Joyeux Pirates de l'île au trésor (1971) de Hiroshi Ikeda, est une aventure de pirate qui semble prendre ses inspirations dans l’œuvre de Robert Louis Stevenson.

La Petite Sirène (1975), de Tomoharu Katsumata, inspiré du conte de Hans Christian Andersen, voit le jour quatorze ans avant le chef d’œuvre des studios Disney.

 

Les Joyeux Pirates de l'ïle au trésor et La Petite Sirène
Les Joyeux Pirates de l'Île au trésor - Hiroshi Ikeda - 1971 (à gauche) / La Petite Sirène - Tomoharu Katsumata - 1975 (à droite)

 

Galaxy Express 999 (1979), de Rintaro, adapte en long métrage la série du même nom. Une suite, Adieu Galaxy Express 999 (1981) nous sera également proposé en France.

 

Galaxy Express 999
Galaxy Express 999 - Rintaro - 1979

 

La forêt enchantée (1980), aussi nommé La légende des 12 mois, est un film de Kimio Yabuki, aux airs de conte de fées.

Le Lac des Cygnes (1981), réalisé lui aussi par Kimio Yabuki, s’inspire de l’histoire du célèbre ballet de Tchaïkovski.

 

La forêt enchantée et Le Lac des Cygnes
La forêt enchantée - Kimio Yabuki - 1980 (à gauche) / Le Lac des Cygnes - Kimio Yabuki - 1981 (à droite)

 

Tout au long des années 1980, les films originaux se font de plus en plus rares et sont supplantés par les adaptations cinématographiques des séries à succès du studio. Akira Toriyama voit ses mangas intensivement adaptés, Docteur Slump (1981-1986), puis la série Dragon Ball (1986-1989) qui connaitra un succès sans précédent au Japon et dans le monde entier. Parmi les séries produites dans les années 80, les Français peuvent aussi découvrir les désormais célèbres Transformers (1984-1987), le controversé Ken le Survivant (1984-1988), G.I. Joe : Héros sans frontières (1983-1986) et bien sûr Les chevaliers du Zodiaque (1986-1989).

 

Transformers
Transformers - Nelson Shin - 1984-1987

 

Albator 84 : L'Atlantis de ma jeunesse (1982), de Tomoharu Katsumata, est le fer de lance de la série Albator 84.

Ken le Survivant, le film (1986), réalisé par Toyoo Ashida est inspiré par le manga éponyme.

 

Albator 84 : L'Atlantis de ma jeunesse et Ken, le survivant
Albator 84 : L'Atlantis de ma jeunesse - Tomoharu Katsumata - 1982 (à gauche) / Ken le survivant, le film - Toyoo Ashida - 1984 (à droite)

 

Dragon Ball : La Légende de Shenron (1986), de Daisuke Nishio, est le premier long métrage de la série Dragon Ball (sans le Z). Deux autres films similaires sortent en 1987 et en 1988: Dragon Ball - Le chateau du démon, de de Daisuke Nishio, et L'aventure mystique, de Kazuhisa Takenouchi.

 

Dragon Ball : La Légende de Shenron
Dragon Ball : La Légende de Shenron - Daisuke Nishio - 1986

 

Saint Seiya - Éris : La Légende de la pomme d'or (1987) de Kozo Morishita est le premier long métrage basé sur la série Les Chevaliers du Zodiaque. Trois autres films (disponibles en France) sortent en 1988 et en 1989: Les Guerriers d'Abel et La Guerre des Dieux, de Shigeyasu Yamauchi, ainsi que Lucifer - Le Dieu des Enfers, de Masayuki Akehi.

 

Saint Seiya - Éris : La Légende de la pomme d'or
Saint Seiya - Éris : La Légende de la pomme d'or - Kozo Morishita - 1987

 

L'émission Club Dorothée diffuse de nombreuses séries du studio à la fin des années 1980 ainsi qu'au début des années 1990, ce qui participe à la popularisation des franchises d’anime en France.

Les séries les plus populaires en France, au début des années 90 sont bien évidemment Dragon Ball Z (1989-1991) et Sailor Moon (1992-1993).

Dragon Ball Z : À la poursuite de Garlic (1989), de Daisuke Nishio, est le premier film issu de la saga « Z ». Douze autres films seront produits jusqu’en 1995, au rythme de deux par an en moyenne, parmis lesquelles Le combat fratricide (1990), Le Robot des glaces (1990), La Menace de Namek (1991), L'offensive des Cyborgs (1992), La revanche de Cooler (1991), Cent mille guerriers de métal (1992), Broly le super guerrier (1993) et Les Mercenaires de l'espace (1993), réalisés par Daisuke Nishio, Mitsuo Hashimoto et Shigeyasu Yamauchi.

Sur le même modèle, le long métrage Sailor Moon : Les Fleurs maléfiques (1993), réalisé par Kunihiko Ikuhara, est un prolongement de la série sous un autre format. Deux suites sortent en 1994 et en 1995, Sailor Moon S, le film et Sailor Moon Super S, le film, tout deux de de Hiroki Shibata.

 

Dragon Ball Z : À la poursuite de Garlic et Sailor Moon : Les Fleurs maléfiques
Dragon Ball Z : À la poursuite de Garlic - Daisuke Nishio - 1989 (à gauche) / Sailor Moon : Les Fleurs maléfiques - Kunihiko Ikuhara - 1993 (à droite)

 

Dragon Ball Z : Fusions, de Shigeyasu Yamauchi et Dragon Ball Z : L'Attaque du dragon, de Mitsuo Hashimoto, sortent en 1995 au Japon. Les deux films sont les premiers à être compilés en France pour être projeté au cinéma sous le titre de Dragon Ball Z, le film (1995).

Même s’il s’agit de productions antérieures (sortis en 1994 au Japon), Dragon Ball Z : Rivaux dangereux, de Shigeyasu Yamauchi et Dragon Ball Z : Attaque Super Warrior ! (ou Dragon Ball Z : Bio Broly), de Yoshihiro Ueda, sont sélectionnés pour composer le deuxième film projeté au cinéma en France. Le film est nommé de manière marketing Dragon Ball Z 2, le film (1996).

Dragon Ball : L'Armée du Ruban Rouge (1996) de Shigeyasu Yamauchi revient aux sources en proposant une aventure vécue par SanGoku alors qu’il est encore enfant (c’est-à-dire dans la saga Dragon Ball).

 

Dragon Ball Z, le film et Dragon Ball : L'Armée du Ruban Rouge
Dragon Ball Z, le film - Shigeyasu Yamauchi, Mitsuo Hashimoto - 1995 (à gauche) / Dragon Ball : L'Armée du Ruban Rouge - Shigeyasu Yamauchi - 1996 (à droite)

 

En 1997, le studio coproduit avec Gainax et Production I.G, Neon Genesis Evangelion - The End of Evangelion, un film de Hideaki Anno. L’œuvre, inspirée d’une série d’animation, elle-même tirée d’un manga, sera suivie par un autre film, Neon Genesis Evangelion - Death and Rebirth (1997), toujours dirigé par Hideaki Anno. La série des Evangelion se poursuit avec d’autres productions, mais en se passant de la collaboration d'avec la Toei.

 

Neon Genesis Evangelion - The End of Evangelion
Neon Genesis Evangelion - The End of Evangelion - Hideaki Anno - 1997

 

En 1998, Toei Doga change de nom et devient Toei Animation.

 

Toei Animation
Toei Animation

 

La fin des années 1990 est une période de difficultés pour le studio qui peine à trouver de nouveaux titres porteurs. Les seules séries qui se démarquent sont Yu-Gi-Oh ! (1998) et Digimon Adventure (1999-2000).

Digimon : Le Film (1999), de Mamoru Hosoda et Shigeyasu Yamauchi, invite la série télévisée au cinéma.

 

Digimon : Le Film
Digimon : Le Film - Mamoru Hosoda, Shigeyasu Yamauchi - 1999

 

La série One Pièce, débute en 1999, et est encore produite aujourd’hui.

One Piece, le film (2000), de Junji Shimizu, est le premier long métrage de la franchise. Il est suivi de L'aventure de l'île de l'horloge (2001), Le Royaume de Chopper, l'Étrange Île des animaux (2002), L'aventure sans issue (2003), La Malédiction de l'épée sacrée (2004), Le Baron Omatsuri et l'Île aux secrets (2005), Le Mecha géant du château Karakuri (2006), Épisode d'Alabasta - Les Pirates et la princesse du désert (2007), et de l'Épisode de Chopper - Le Miracle des cerisiers en hiver (2008), réalisés par Atsuji Shimizu, Kônosuke Uda, Kazuhisa Takenouchi, Mamoru Hosoda, Takahiro Imamura et Munehisa Sakai.

Les films de la fanchise suivants ont le privilège de bénéficier d'une sortie en salle de cinéma en France, One Piece: Strong World (2009), One Piece Z (2012), One Piece: Gold (2016) de Eiichiro Oda, et enfin One Piece: Stampede (2019), de Takashi Otsuka.

L’univers One Piece ne cesse de se développer, aujourd’hui encore.

 

One Piece, le film
One Piece, le film - Junji Shimizu - 2000

 

Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem (2003), de Kazuhisa Takenouchi et Bernard Deyriès, est une oeuvre à part. Il s'agit d'une collaboration avec le groupe français Daft Punk afin d’illustrer les chansons de son deuxième album studio.

 

Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem
Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem - Kazuhisa Takenouchi, Bernard Deyriès - 2003

 

Yu-Gi-Oh!, le film : La pyramide de lumière (2004) réalisé par Hatsuki Tsuji, est un long métrage qui s’inspire de la série télévisée. Il reprend des idées du moyen métrage intitulé Yu-Gi-Oh ! Le film, sorti en 1999, renié par l’auteur, et inédit en France.

 

Yu-Gi-Oh! Le film: La pyramide de lumière
Yu-Gi-Oh!, le film : La pyramide de lumière - Hatsuki Tsuji - 2004

 

Bouddha : Le grand départ (2011), de Kôzô Morishita, coproduit par Tezuka Production, s’inspire du manga d’Osamu Tezuka. Il est suivi de Bouddha 2 : Un voyage sans fin (2014) du même réalisateur (mais toujours inédit en France).

 

Bouddha : Le grand départ
Bouddha : Le grand départ - Kôzô Morishita - 2011

 

Dragon Ball Z: Battle of Gods (2013) de Masahiro Hosoda s’invite au cinéma afin d’initier le spectateur à la future nouvelle série de la franchise : Dragon Ball Super (2015-2018).

 

Dragon Ball Z: Battle of Gods
Dragon Ball Z: Battle of Gods - Masahiro Hosoda - 2013

 

Albator, corsaire de l'espace (2013), de Shinji Aramaki, s'offre un remake en faisant entrer le vaisseau spatial Arcadia dans la dimension des salles obscures. Le film bénéficie d'une animation en image de synthèse.

Les Chevaliers du Zodiaque passent également par les cases remake et cinéma avec La Légende du Sanctuaire (2014) de Keiichi Sato. L'oeuvre affiche elle aussi un lifting 3D.

 

Albator, le corsaire de l'espace et Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire
Albator, corsaire de l'espace - Shinji Aramaki - 2013 (à gauche) / Les Chevaliers du Zodiaque - La Légende du Sanctuaire - Keiichi Sato - 2014 (à droite)

 

Dragon Ball Z : La Résurrection de ‘F’ (2015), de Tadayoshi Yamamuro, répète un arc narratif de la série Dragon Ball Super spécialement pour le cinéma.

Toujours dans un esprit de remake, Mazinger Z Infinity (2018), de Junji Shimizu, célèbre la série télévisée avec une production spécialement pensée pour une sortie au cinéma.

 

Dragon Ball Z: La résurrectiond e F et Mazinger Z Infinity
Dragon Ball Z: La résurrection de 'F' - Tadayoshi Yamamuro - 2015 (à gauche) / Mazinger Z Infinity - Junji Shimizu - 2018 (à gauche)

 

Dragon Ball Super: Broly (2018), de Tatsuya Nagaminese, se distingue des deux films précédents en affichant fièrement sa filiation a la sérié Dragon Ball Super, alors même que l’histoire, elle, ne reprend pas un arc de la série, mais réintègre un personnage issue des longs métrages basés sur Dragon Ball Z (va comprendre…).

 

Dragon Ball Super: Broly
Dragon Ball Super: Broly - Tatsuya Nagaminese - 2018

 

Films associés

2023
26/07
The First Slam Dunk
Cinéma
Toei Animation
2023
05/07
Miraculous - le film
Cinéma
Zagtoon
2023
30/06
Nimona
Streaming
Annapurna Pictures
2022
05/10
Dragon Ball Super : Super Hero
Cinéma
Toei Animation
2022
10/08
One Piece Film : Red
Cinéma
Toei Animation
2022
16/06
Magical Doremi à la recherche des apprenties sorcières
Cinéma
Toei Animation
2021
03/06
Pretty Guardian Sailor Moon Eternal : The movie
Streaming
Toei Animation
2021
04/04
Miraculous World : Shanghai, la légende de Ladydragon
Streaming
Zagtoon
2020
26/11
Miraculous New York : les héros unis
Streaming
Zagtoon
2020
24/09
Digimon Adventure : Last Evolution Kizuna
Cinéma
Toei Animation
2019
09/10
One Piece: Stampede
Cinéma
Toei Animation
2019
13/03
Dragon Ball Super - Broly
Cinéma
Toei Animation
2018
20/04
Les Aventures de Gamba
Vidéofilm
Toei Animation
2017
22/11
Mazinger Z : Infinity
Cinéma
Toei Animation
2016
02/11
One Piece : Gold
Cinéma
Toei Animation
2015
11/09
Dragon Ball Z : La Résurrection de "F"
Cinéma
Toei Animation
2015
01/07
Sailor Moon Super S, le film
Vidéofilm
Toei Animation
2015
29/04
Sailor Moon S, le film
Vidéofilm
Toei Animation
2015
25/02
Les Chevaliers du Zodiaque : La Légende du Sanctuaire
Cinéma
Toei Animation
2015
11/02
Dragon Ball Z - Battle of Gods
Cinéma
Toei Animation
2014
29/01
Bouddha : Le grand départ
Vidéofilm
Tezuka Productions
2013
25/12
Albator, corsaire de l'espace
Cinéma
Toei Animation
2013
22/05
One Piece : Épisode de Chopper - Le Miracle des cerisiers en hive...
Vidéofilm
Toei Animation
2013
15/05
One Piece Z
Cinéma
Toei Animation
2013
20/03
One Piece : Épisode d'Alabasta - Les Pirates et la princesse du d...
Vidéofilm
Toei Animation
2013
23/01
One Piece - Le Mecha géant du château Karakuri
Vidéofilm
Toei Animation
2012
17/10
One Piece - Le Baron Omatsuri et l'Île aux secrets
Vidéofilm
Toei Animation
2012
29/08
One Piece - La Malédiction de l’épée sacrée
Vidéofilm
Toei Animation
2012
20/06
One Piece - L’Aventure sans issue
Vidéofilm
Toei Animation
2012
07/03
One Piece - Le Royaume de Chopper, l'Étrange Île des animaux
Vidéofilm
Toei Animation
2011
23/11
One Piece - L'Aventure de l'île de l'horloge
Vidéofilm
Toei Animation
2011
24/08
One Piece : Strong World
Cinéma
Toei Animation
2011
21/08
One Piece, le film
Vidéofilm
Toei Animation
2010
17/02
Halo Legends
Vidéofilm
Studio 4°C
2009
04/02
Appleseed – Ex Machina
Vidéofilm
Digital Frontier
2008
09/09
You're Under Arrest: The Movie
Vidéofilm
Bandai Namco Arts
2007
01/01
L'Épée de Kamui
Vidéofilm
Toei Animation
2004
09/11
Nom de code: Love City
Vidéofilm
Ashi Productions
2004
08/04
L'épée de vérité
Vidéofilm
Toei Animation
2004
04/02
Horus Prince du Soleil
Cinéma
Toei Animation
2003
28/05
Interstella 5555: The 5tory of the 5ecret 5tar 5ystem
Cinéma
Toei Animation
2003
15/05
Twilight of the Dark Master
Vidéofilm
Madhouse
2002
20/03
Neon Genesis Evangelion - Death and Rebirth
Vidéofilm
Gainax
2002
20/03
Neon Genesis Evangelion - The End of Evangelion
Vidéofilm
Gainax
2001
04/04
Digimon : Le Film
Cinéma
Toei Animation
2000
01/12
Dragon Ball - L’Armée du Ruban Rouge
Vidéofilm
Toei Animation
2000
01/02
Adieu Galaxy Express 999
Vidéofilm
Toei Animation
1996
20/10
Dragon Ball Z - L’Attaque du dragon
Vidéofilm
Toei Animation
1996
19/10
Dragon Ball Z - Fusions
Vidéofilm
Toei Animation
1996
18/10
Dragon Ball Z - Attaque Super Warrior !
Vidéofilm
Toei Animation
1996
17/10
Dragon Ball Z - Rivaux dangereux
Vidéofilm
Toei Animation
1996
16/10
Dragon Ball Z 2, le film
Cinéma
Toei Animation
1996
15/05
Sailor Moon : Les Fleurs maléfiques
Cinéma
Toei Animation
1995
25/10
Dragon Ball Z, le film
Cinéma
Toei Animation
1995
19/07
Galaxy Express 999
Vidéofilm
Toei Animation
1995
01/04
Dragon Ball Z - Les Mercenaires de l'espace
Vidéofilm
Toei Animation
1995
01/01
Ken le survivant, le film
Vidéofilm
Toei Animation
1995
01/01
Les chevaliers du Zodiaque : Lucifer - Le Dieu des Enfers
Vidéofilm
Toei Animation
1994
04/12
Dragon Ball Z - Broly le super guerrier
Vidéofilm
Toei Animation
1994
03/12
Dragon Ball Z - L'Offensive des cyborgs
Vidéofilm
Toei Animation
1994
02/12
Dragon Ball Z - Cent mille guerriers de métal
Vidéofilm
Toei Animation
1994
01/12
Dragon Ball Z - La Revanche de Cooler
Vidéofilm
Toei Animation
1994
04/09
Dragon Ball Z - La Menace de Namek
Vidéofilm
Toei Animation
1994
03/09
Dragon Ball Z - Le Combat fratricide
Vidéofilm
Toei Animation
1994
02/09
Dragon Ball Z - Le Robot des glaces
Vidéofilm
Toei Animation
1994
01/09
Dragon Ball Z - À la poursuite de Garlic
Vidéofilm
Toei Animation
1990
04/04
Les chevaliers du Zodiaque : Les Guerriers d'Abel
Vidéofilm
Toei Animation
1990
03/01
Dragon Ball - L'Aventure mystique
Vidéofilm
Toei Animation
1990
02/01
Dragon Ball - Le Château du démon
Vidéofilm
Toei Animation
1990
02/01
Les chevaliers du Zodiaque : La Guerre des dieux
Vidéofilm
Toei Animation
1990
01/01
Dragon Ball - La Légende de Shenron
Vidéofilm
Toei Animation
1990
01/01
Les chevaliers du Zodiaque : Éris - La Légende de la pomme d'or
Vidéofilm
Toei Animation
1986
22/10
La forêt enchantée (La légende des 12 mois)
Vidéofilm
Toei Animation
1984
01/01
Albator 84 : L’Atlantis de ma jeunesse
Vidéofilm
Toei Animation
1983
01/01
Le chat botté - Le tour du monde en 80 jours
Vidéofilm
Toei Animation
1982
01/12
La Petite Sirène
Vidéofilm
Toei Animation
1981
18/11
Le Lac des Cygnes
Vidéofilm
Toei Animation
1980
01/01
Le retour du Chat Botté
Vidéofilm
Toei Animation
1974
11/12
Le Chat Botté
Cinéma
Toei Animation
1973
31/10
Les Joyeux Pirates de l'île au trésor
Cinéma
Toei Animation
1964
15/04
Alakazam, le petit Hercule
Cinéma
Toei Animation
1962
01/04
Le Serpent Blanc
Cinéma
Toei Animation