La Belle et le Clochard

Cinéma
La Belle et le Clochard
Genre
Comédie
Musical
Romance
Aventure
Technique
Animation 2D

La Belle et le Clochard

Cinéma

Infos techniques

Titre original

Lady and the Tramp

Durée

75 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

États-Unis : sortie le

Réalisation

Clyde Geronimi
Wilfred Jackson
Hamilton Luske

Société de production

Walt Disney Productions

Budget

$ 4, 000, 000

Synopsis

Les aventures amoureuses de Lady, ravissant cocker et de Clochard le batard, perturbées par tante Sarah et ses deux sournois chats siamois.

Critique

Sublime

Coup de coeur

Incontournable de l'animation

Hymne à la tendresse

La Belle et le Clochard, des studios Disney, relève le défi de raconter une histoire d’amour entre deux chiens. Une idée qui peut paraître saugrenue de prime abord, mais dont le résultat à l’écran se révèle saisissant. L'œuvre est aussi le premier long métrage d'animation à utiliser le format CinemaScope, un procédé de prise de vues et de projection qui se traduit à l’écran par un format plus large.

 

La Belle et le Clochard image 1

 

Les points forts


Bijou d’authenticité et véritable Madeleine de Proust, le chef d'œuvre de Disney brille par sa sincérité. L’histoire opte pour une simplicité volontaire afin d’aborder un thème récurrent dans le cinéma, mais pas moins efficace, celui du choc des cultures. Ici, une lady embourgeoisée et un joyeux vagabond tombent amoureux et doivent surmonter les épreuves qui se dressent dans leur romance interdite. L’originalité vient bien sûr du fait que les protagonistes sont des chiens, un contexte qui s'avère finalement irrésistible.

Les personnages sont particulièrement touchants et superbement définis. Les dialogues sont d’un humour et d’une intelligence délicieusement désuets. L'ambiance, les images, les décors, les couleurs sont autant d’aspects chaleureux et confortables. L’intensité dramatique est savamment dosée avec l’action, au profit d’un rythme sage et régulier, qui nous donne le loisir d’apprécier chaque détail de l’histoire. L’animation est sublime, et égale pratiquement la qualité atteinte dans Bambi. Les musiques et les chansons sont extrêmement réconfortantes. Avec ce film, le studio renoue littéralement avec la recherche de la perfection.

Certaines séquences sont inoubliables et provoquent en nous une avalanche d’émotions pures: la complainte des chiens à la fourrière qui nous crèvent le cœur; l'émerveillement que l’on ressent lorsque Lady rencontre le nouveau-né; la colère qui nous vient devant la stupidité méchante de tante Sarah; la joie de cette nuit de Noël durant laquelle le chiot cherche sa place dans le cœur de sa nouvelle famille...

Rares sont les films d’animation qui nous touchent droit au cœur, et celui-ci semble s’installer dans notre souvenir comme la pensée chérie d’un compagnon à quatre pattes perdu.

Une prouesse.

 

La Belle et le Clochard image 2 et 3

 

En conclusion


Certains Disney sont empreints d’une aura sacrée, c’est le cas, bien évidemment, de La Belle et le Clochard. Un Classique qui est à considérer comme un film médicament, un film qui nous veut du bien.

Ce film est l’un des plus grands coups de cœur de la rédaction.

 

La Belle et le Clochard image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Portrait

Dossier

Film(s) associé(s)