Merlin l'Enchanteur

Cinéma
Merlin L'Enchanteur
Genre
Fantastique
Aventure
Musical
Technique
Animation 2D

Merlin l'Enchanteur

Cinéma

Infos techniques

Titre original

The Sword in the Stone

Durée

80 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

États-Unis : sortie le

Réalisation

Wolfgang Reitherman

Société de production

Walt Disney Productions

Budget

$ 4, 000, 000

Synopsis

Le jeune Moustique rencontre un jour l'enchanteur Merlin, qui décide de faire son éducation. Ensemble, ils partent pour Londres, où a lieu un grand tournoi de chevalerie, dont le vainqueur sera proclamé roi d'Angleterre, à moins que quelqu'un ne parvienne à arracher l'épée de l'ancien roi, figée dans une enclume.

Critique

Honorable

Coup de coeur

La science de l'enchantement

Merlin l’enchanteur s’inspire de la légende arthurienne, adapté du livre de Terence Hanbury White, L’épée dans la pierre, en se concentrant tout particulièrement sur le célèbre sorcier. Si l’œuvre de 1963 reprend les thèmes habituels des studios Disney, le monde médiéval et la magie, et affiche une qualité artistique indéniable, elle rencontre un accueil en demi-teinte, et ne marque pas spécialement le public.

 

Merlin l'enchanteur image 1

 

Les points forts


L’ambiance exceptionnelle du film inscrit ce Grand Classique parmi les plus atypiques de la collection Disney, aux côtés d’Alice au Pays des merveilles et Fantasia. Un aspect qui le distingue du lot, et qui, bien entendu, divise le public, mais dont on ne peut que vanter l’originalité.

Malgré qu’il soit très bien défini, le personnage de Moustique peine à se distinguer et à se hisser au même rang que son homologue Mowgli (présenté dans le film suivant, Le Livre de la Jungle), avec qui il partage de nombreux points communs. Cependant, cette impopularité ne manque pas de nous étonner tant le personnage est touchant et qu’il déborde de sincérité. Dans Merlin l’enchanteur, on se souviendra surtout du personnage éponyme, qui nous émerveille grâce à ses tours de magie. Le vieil homme peut changer de formes indéfiniment, ce qui enflamme l’imaginaire des enfants. Il est aussi un mentor terriblement attachant.

L’histoire est bien développée, elle se distingue grâce à des trouvailles visuelles et scénaristiques très intéressantes, notamment dans les séquences d’apprentissages de Moustique. La relation entre l’enfant et son mentor est un thème nouveau dans l’univers Disney qui ne manque pas de nous émouvoir. L’humour et bien évidemment au rendez-vous. La musique est particulièrement soignée. L’ambiance, l’esthétique et les décors médiévaux nous plongent dans une ambiance sombre, des plus étonnantes, sans jamais nous révulser.

 

Merlin l'enchanteur image 2

 

Les points faibles


Le film souffre malheureusement parfois de quelques longueurs, en raison d’un rythme pas toujours maîtrisé. Certaines séquences sont captivantes tandis que d’autres nous laissent parfaitement indifférents. Quelques dialogues manquent de saveurs, et l’intensité dramatique n’est pas des plus abouties.

 

Merlin l'enchanteur image 3

 

En conclusion


Ce film nous invite à rentrer dans la peau d’un oiseau, d’un poisson et d’un écureuil, le temps d’un instant baigné de magie. Ces séquences, à elles seules, méritent qu’on s’intéresse au film. Comment ne pas citer également le duel de métamorphoses entre Merlin et Madame Mime, qui est un exemple d’inventivité merveilleux ?

Bien qu’il soit à la hauteur des films précédents, Merlin l’enchanteur reste l’un des plus méconnus du grand public. Au vu de ses qualités étonnement divertissantes, il s’agit là d’un sort que l'on ne peut que regretter.

 

Merlin l'enchanteur image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Portrait

Dossier