S.O.S. Daffy Duck

Vidéofilm
S.O.S. Daffy Duck
Genre
Comédie
Film d'anthologie
Technique
Animation 2D

S.O.S. Daffy Duck

Vidéofilm

Infos techniques

Titre original

Daffy Duck's Quackbusters

Durée

78 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

États-Unis : sortie le

Réalisation

Greg Ford
Friz Freleng
Chuck Jones
Terry Lennon
Robert McKimson
Maurice Noble

Société de production

Warner Bros. Animation
Warner Bros.

Synopsis

Daffy Duck, héritier d'une grosse fortune, crée une association de chasseurs de monstres avec Porky Pig et Bugs Bunny.

Critique

Ordinaire

Les Looney Tunes contre les forces du mal

Cette compilation de cartoons des Looney Tunes et Merrie Melodies des studios Warner Bros. est couplée à une histoire inédite. Le film a comme protagoniste principale le célèbre Daffy Duck, qui crée une association de chasseurs de monstres.

 

S.O.S. Daffy Duck image 1

 

Les points forts


Les cartoons sélectionnés dans ce film d’anthologie ont pour point commun le thème du paranormal, pour une atmosphère attrayante et attractive. Comme les autres compilations passées, le film éveille en nous des sentiments nostalgiques, et c’est toujours une joie de voir réunis ici nos Looney Tunes préférés. Les personnages, fermement ancrés dans la culture populaire, sont adorablement incisifs, débordant d’âme, de vie et de souvenirs. L’humour absurde, inhérent à chaque court métrage, est bien entendu l’un des plus grands atouts de la production.

L’animation se distingue par un style farfelu et corrosif bien particulier, popularisé par Tex Avery dans les années 30. Le résultat est très stimulant.

 

S.O.S. Daffy Duck image 2

 

Les points faibles


Là encore, le format compilé ne permet pas le déroulement d’une véritable histoire de fond, et si chaque séquence se distingue individuellement, le tout réuni manque d’harmonie, ce qui finit par nous ennuyer. Le spectacle n'est pas homogène, notamment à cause du premier court métrage qui se distingue du reste. Le format et le rythme manquent de liant. On se sent parfois perdue.

Porky Pig est le plus agaçant des personnages. Ses séquences sont pénibles en raison de l’omniprésence de ses dialogues surchargés de bégaiements crispants.

La musique se contente d’un minimum requis insatisfaisant.

Depuis notre époque, on regrettera également les nombreux stéréotypes dont est bourré le film, et qui nous gâchent parfois notre plaisir.

 

S.O.S. Daffy Duck image 3

 

En conclusion


Les cartoons de Warner Bros. étaient les plus populaires durant le premier âge d’or de l’animation, des années 30 aux années 60, et c’est un plaisir d'en découvrir une sélection dans ce long métrage. Mais le recyclage du modèle devient affreusement redondant à la longue.

 

S.O.S. Daffy Duck image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Dossier

Film(s) associé(s)