La Fée Clochette

Vidéofilm
La Fée Clochette
Genre
Aventure
Fantasy
Technique
Animation 3D

La Fée Clochette

Vidéofilm

Infos techniques

Titre original

Tinker Bell

Durée

89 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

États-Unis : sortie le

Réalisation

Bradley Raymond

Société de production

DisneyToon Studios
Walt Disney Pictures
Prana Studios

Budget

$ 50, 000, 000

Synopsis

Au coeur du pays imaginaire, dans un monde magique appelé Pixie Hollow, les premiers rires d'un enfant amènent Clochette à la vie.

Critique

Honorable

La résurrection des DisneyToon Studios

Sorti au cinéma dans certains pays et directement en vidéo dans le reste du monde, La Fée Clochette est un film dérivé du Classique Peter Pan (1953) centré sur le personnage de la fée Clochette. C'est également le premier épisode de la saga Disney Fairies, soutenus par DisneyToon Studios, qui entame un nouveau virage sous l’impulsion de John Lasseter, nommé à la tête de Walt Disney Animation Studios. Clochette entame ses premières aventures dans la vallée des fées, où elle vient de naître grâce à un rire d’enfant.

 

La fée Clochette image 1

 

Les points forts


Le film s’attaque à la lourde tâche de redorer le blason de la marque, après une avalanche de productions décriées des suites des Grands Classiques ayant inondé le marché de la vidéo durant les années 2000. Les DisneyToon Studios élèvent leur niveau technique avec une animation soignée, qui n’est pas exempte de défauts, mais qui se révèle confortable et colorée. La vallée des fées offre un spectacle chatoyant, enchanté, invitant le spectateur à laisser son imagination virevolter avec les fées.

Les personnages sont bien développés. L’histoire est simple mais sympathique. La musique et les chansons surpassent les réalisations antérieures du studio dans ce domaine.

 

La fée Clochette image 2

 

Les points faibles


Malgré son charme, l'intrigue peut sembler un peu légère, voire un peu trop orientée vers un public jeune. Le film manque d’une seconde lecture véritablement digne de ce nom. La décision de faire parler les fées, alors que Clochette est muette dans le film initial, altère légèrement son charme original, toutefois, ce choix apparaît légitime et cohérent avec l’univers étendu dépeint ici. En revanche, on ne saurait pardonner les changements dans la personnalité de Clochette qui devient moins espiègle et moins jalouse que dans le souvenir qu'on en avait.

 

La fée Clochette image 3

 

En conclusion


La Fée Clochette n'atteint pas le statut des Grands Classiques Disney, mais le film représente une amélioration significative par rapport à ce qui se faisait par le passé chez DisneyToon Studios. La filiale nous présente pour la première fois une véritable intention, accompagnée d’une belle ambition artistique. Avec ses visuels captivants, ses personnages bien développés et ses compositions musicales réussies, le film honore le marché de la vidéo. Considéré en parallèle à l'histoire de Peter Pan, l’œuvre offre une expérience complémentaire malgré quelques incohérences pénibles. Finalement, le voyage féerique mérite amplement d'être exploré.

 

La Fée Clochette

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Dossier

Film(s) associé(s)