Sunrise
Date de création
Fondateur
Hajime Yatate (pseudonyme collectif)

Sunrise est un studio d’animation japonais, filiale de Bandai.

 

Le studio est connu pour ses nombreuses séries telles que Nicky Larson et Cowboy Bebop.

Note : Une majeure partie du catalogue du studio Sunrise n'a jamais été commercialisé sur le territoire français. Le dossier ne traite que des longs métrages ayant bénéficié d’une sortie en France.

 

Sunrise
Sunrise

 

En 1972, des employés de Mushi Production, alors en difficulté financière, partent fonder le studio Sunrise.

Sunrise commence par produire des séries d’animation (dont la plupart sont inédites en France).

À partir de 1976, le studio effectue de la sous-traitance de production d'animation pour les œuvres de Toei Company et Tsuburaya Productions. Des séries comme Mobile Suit Gundam (1979) permettent au studio de gagner en notoriété au début des années 80 et de se placer comme spécialiste du genre Mecha.

À la fin des années 1980, alors que le genre Mecha commence à s'essouffler, le studio se diversifie en produisant des comédies comme la série Nicky Larson.

 

Mobile Suit Gundam et Nicky Larson
Mobile Suit Gundam - Yoshiyuki Tomino - 1979-1980 (à gauche) / Nicky Larson - Kenji Kodama - 1987-1990 (à droite)

 

Le premier long métrage du studio à être diffusé en France est le film Arion (1986), de Yoshikazu Yasuhiko, une aventure mythologique projetée dans le cadre du cycle CinéManga en 1995.

 

Arion
Arion - Yoshikazu Yasuhiko - 1968

 

Dan et Danny : Project Eden (1987), de Koichi Mashimo, est tiré de la série télévisée Dirty Pair où l’on suit les enquêtes de deux agents spéciaux de la galaxie. Deux OAV de la franchise nous seront également proposés en France, Dan et Danny - L'affaire de Nolandia, de Masaharu Okuwaki, et Dan et Danny - Flight 005 Conspiracy (1990), de Toshifumi Takizawa.

 

Dan et Danny : Project Eden
Dan et Danny : Project Eden - Koichi Mashimo - 1987

 

Nicky Larson, City Hunter : Amour, destin et un Magnum 357 (1989), de Kenji Kodama, est le premier long métrage issu des aventures télévisuelles de Nicky Larson. Le film n’est proposé à la France qu’en 2020 sur la plateforme Netflix. Les films suivants, Bay City Wars (1990), et Services Secrets (1996), de Kenji Kodama, ainsi que Goodbye My Sweetheart (1997), de Kazuo Yamazaki et La mort de City Hunter (1999), de Masaharu Okuwaki, partagent tous le même sort.

 

Nicky Larson, City Hunter : Amour, destin et un Magnum 357 et Nicky Larson, City Hunter : La mort de City Hunter
Nicky Larson, City Hunter : Amour, destin et un Magnum 357 - Kenji Kodama - 1989 (à gauche) / Nicky Larson, City Hunter : La mort de City Hunter - Masaharu Okuwaki - 1999 (à droite)

 

En 1994, l'entreprise de jouet Bandai rachète le studio et fait de Sunrise l'une de ses filiales.

Vision d’Escaflown – le film (2000), de Kazuki Akane, aussi nommé Escaflowne : Une fille sur Gaïa, se déroule dans un univers de fantasy, adapté de la série éponyme.

Cowboy Bebop, le film (2001), de Shin'ichir Watanabe, est lui aussi une adaptation d’une série télévisée. L’œuvre mélange les genres Cyberpunk et Western pour dérouler les aventures d’un groupe de chasseurs de primes voyageant dans un vaisseau spatial.

 

Vision d’Escaflown – le film et Cowboy Bebop, le film
Vision d’Escaflown – le film - Kazuki Akane - 2000 (à gauche) / Cowboy Bebop, le film - Shinichiro Watanabe - 2001 (à droite)

 

Steamboy (2004), de Katsuhiro Otomo, s’inscrit dans le genre steampunk et décrit une Angleterre uchronique du XIXe siècle où les machines à vapeur sont à l’honneur.

 

Steamboy
Steamboy - Katsuhiro Otomo - 2004

 

Le Roi des ronces (2010), de Kazuyoshi Katayama, est une adaptation d’un manga de survival horror dans lequel un virus transforme les individus en pierre.

 

Le Roi des ronces
Le Roi des ronces - Kazuyoshi Katayama - 2010

 

Dans Colorful (2010), de Keiichi Hara, la grande loterie céleste donne une deuxième chance à l’âme d’une personne morte qui se voit réincarnée dans le corps d’un jeune garçon de 14 ans.

 

Colorful
Colorful - Keiichi Hara - 2010

 

Enfin, Nicky Larson revient après 20 ans d’absence dans le film Nicky Larson : Private Eyes (2019), de Kenji Kodama, en totalisant plus de 10 millions de dollars de recettes au box-office japonais.

 

Nicky Larson : Private Eyes
Nicky Larson : Private Eyes - Kenji Kodama - 2019

 

Sociétés de production associées

Films associés

2024
24/01
Nicky Larson - City Hunter: Angel Dust
Cinéma
Sunrise
2023
06/01
Mobile Suit Gundam - Cucuruz Doan's Island
Cinéma
Sunrise
2022
24/10
Tiger & Bunny : The Beginning
Streaming
Bandai Namco Arts
2022
24/10
Tiger & Bunny : The Rising
Streaming
Sunrise
2021
01/07
Mobile Suit Gundam: L'éclat de Hathaway
Streaming
Sunrise
2020
19/03
Nicky Larson, City Hunter : Amour, destin et un Magnum 357
Streaming
Sunrise
2020
19/03
Nicky Larson, City Hunter : Goodbye My Sweetheart
Streaming
Sunrise
2020
19/03
Nicky Larson, City Hunter - Services Secrets
Streaming
Sunrise
2020
19/03
Nicky Larson, City Hunter - Bay City Wars
Streaming
Sunrise
2020
19/03
Nicky Larson, City Hunter : La mort de City Hunter
Streaming
Sunrise
2019
17/07
Mobile Suit Gundam: Char contre-attaque
Vidéofilm
Bandai Namco Arts
2019
13/06
Nicky Larson : Private Eyes
Cinéma
Sunrise
2011
16/11
Colorful
Cinéma
Sunrise
2011
08/06
Le Roi des Ronces
Vidéofilm
Sunrise
2006
09/08
Escaflowne - Une fille sur Gaïa
Vidéofilm
Sunrise
2004
22/09
Steamboy
Cinéma
Sunrise
2004
12/09
Dan et Danny - Flight 005 Conspiracy
Vidéofilm
Sunrise
2004
12/09
Dan et Danny - Project Eden
Vidéofilm
Sunrise
2004
12/09
Dan et Danny - L'affaire de Nolandia
Vidéofilm
Sunrise
2003
01/10
Cowboy Bebop, le film
Cinéma
Bandai Namco Arts
1995
01/10
Patlabor
Vidéofilm
Production I.G
1995
19/07
Arion
Vidéofilm
Sunrise