Peter et Elliott le Dragon

Cinéma
Peter et Elliott le dragon
Genre :
Aventure
Fantastique
Musical
Technique :
Hybride (mélange d'animation et de prises de vues réelles)
Animation 2D

Peter et Elliott le Dragon

Cinéma

Infos techniques

Titre original :
Pete's Dragon
Durée :
105 minutes
Date de sortie en France :
Pays d'origine :
États-Unis : sortie le
Réalisation :
Don Chaffey
Production :
Jerome Courtland
Ron Miller
Société de production :
Walt Disney Productions
Budget :
$ 10, 000, 000
Distinction :
Golden Globes de la meilleure musique de film (1978)
Oscar de la meilleure chanson originale (Candle on the Water) (1978)
Oscar de la meilleure musique de film (1978)
Saturn Awards du meilleur acteur dans un second rôle (Red Buttons) (1978)
Saturn Awards des meilleurs costumes (1978)
Saturn Awards du meilleur film fantastique (1978)

Synopsis

Peter, un orphelin de neuf ans, s'échappe de sa famille adoptive qui le maltraite. C'est alors qu'il rencontre un dragon nommé Elliott, qui a le pouvoir de devenir invisible quand bon lui semble.

Critique

Honorable

Coup de coeur

Mon ami, le dragon

Film hybride des studios Disney des années 70, à l’image de Mary Poppins et L’Apprentie sorcière, Peter et Elliott le dragon raconte l’histoire d’amitié entre un jeune orphelin et un dragon dans une petite ville de Nouvelle-Angleterre.

 

Peter et Elliott le dragon image 1

 

Les points forts


L’histoire enchantera les enfants, qui rêveront d’être comme Peter pour avoir le bonheur d'un ami comme Elliott. Une idée enthousiasmante qui ouvre les portes de l’imaginaire.

Les personnages sont attachants et la magie du contexte est bien présente. L’émotion est également de la partie, avec de nombreuses séquences empreintes d’une belle tendresse. Les décors sont satisfaisants, en dépit de leurs légers manques d’originalité. Les séquences mettant en scène l'amitié entre les deux protagonistes sont très gratifiantes, et génèrent en nous des sentiments heureux.

 

Peter et Elliott le dragon image 2

 

Les points faibles


Les adultes risquent de se concentrer davantage sur les défauts de la production, à commencer par le mauvais jeu des acteurs. Toutes les émotions et les actions sont surjouées de manière intentionnelle, dans la pure tradition des comédies américaines des années 70, en mettant à défaut toute la crédibilité des personnages et de l’histoire. Une véritable mauvaise habitude du cinéma de cette époque dont le film pâtit largement.

La cohabitation de l’animation avec les acteurs en chair et en os a beaucoup vieilli, même si elle conserve un certain charme désuet. Les effets visuels ne sont pas toujours fluides et harmonieux. Les couleurs du dragon sont parfois ternes, et s'harmonisent difficilement avec les décors alentour.

L’humour est très élémentaire, et manque clairement de réflexion. Les sketchs se résument à des scènes standards de personnages qui chutent ou qui se font assommer, et concernent presque toujours les méchants de l’histoire qui revêtent sans surprise une double casquette de clown. Une pratique facile, qui ne surprend personne.

Les chansons ne sont pas inoubliables, malgré leurs bonnes intentions évidentes.

 

Peter et Elliott le dragon image 3

 

En conclusion


Le film ne rencontre qu’un faible succès en salles, en dépit de son ambiance enchantée et de ses qualités indéniables. Ce résultat plutôt injuste n’entache en rien les bonnes intentions de la production, encore perceptible depuis notre époque.

Quant aux nombreux défauts de la réalisation, ils sont vite pardonnés par la force de l’idée de base, et le contexte magique de l’histoire, qui devraient encore enchanter les enfants des générations à venir.

 

Peter et Elliott le dragon image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Studio

Dossier