La Petite Sirène

Cinéma
La Petite Sirène
Genre :
Conte
Fantastique
Romance
Musical
Technique :
Animation 2D

La Petite Sirène

Cinéma

Infos techniques

Titre original :
The Little Mermaid
Durée :
83 minutes
Date de sortie en France :
Pays d'origine :
États-Unis : sortie le
Réalisation :
John Musker
Ron Clements
Production :
Howard Ashman
John Musker
Société de production :
Walt Disney Pictures
Silver Screen Partners
Distinction :
$ 40, 000, 000

Synopsis

Malgré l'interdiction de son père, le roi Triton, Ariel, la petite sirène, ne peut résister à la tentation d'aller à la rencontre d'un monde inconnu, celui des humains. Accompagnée de Polochon, elle gagne la surface de l'océan et s'approche d'un grand navire où est donnée une grande fête en l'honneur du prince Eric, dont elle tombe immédiatement amoureuse. Une terrible tempête se lève et le prince est projeté par-dessus bord. Ariel le sauve de la noyade, le dépose sur le continent puis disparaît. Mais elle ne réussit pas à oublier le prince.

Critique

Excellent

Coup de coeur

Incontournable de l'animation

Sous l'océan

Le troisième âge d’or des studios Disney débute en 1989, lorsque la firme fait le pari confortable d'un nouveau film de princesse, avec une œuvre inspirée du conte d’Andersen, La Petite Sirène, réalisé par le duo Ron Clements et John Musker. La société renoue aussi de manière franche avec le film musical. Pour l’occasion, la production prend des airs de spectacle de Broadway, une habitude que le studio n’est pas près de laisser tomber.

 

La Petite Sirène image 1

 

Les points forts


Le nouvel élan des studios Disney les amène à produire des films musicaux, largement inspirés des comédies musicales de Broadway, et La Petite Sirène inaugure de manière magistrale le retour de cette dynamique. La qualité de ses chansons n’est certainement pas étrangère au succès de ce Classique indémodable.

Le film a tout pour plaire. Le conte de fées d’Andersen remis au goût du jour se distingue par sa modernité. L’histoire est terriblement efficace, et beaucoup moins glauque que dans le récit d’origine. Les personnages sont sympathiques et attachants. On adore également détester la méchante sorcière. Les dialogues sont savoureux. L’intensité dramatique est puissante.

L’animation, simple et fluide, tout en rondeur, est un enchantement. Les couleurs sont réconfortantes. L’esthétique du film est envoûtante, les décors aquatiques sont oniriques, le palais du prince répond à un style plus classique, mais l’ambiance de bord de mer apporte beaucoup de fraîcheur à l’ensemble.

 

La Petite Sirène image 2

 

Les points faibles


Difficile de trouver des défauts à ce chef d’œuvre, inspiré et inspirant. Toutefois, il nous faut reconnaître que la prise de risque pour le studio est minimale. La société est depuis longtemps experte dans les films de princesses et les relectures de contes populaire, un exercice rassurant qui a déjà fait ses preuves et nous démontre une fois de plus son efficacité.

 

La Petite Sirène image 3

 

En conclusion


Indispensable, le film est une réussite artistique et financière, qui promet au studio Disney un avenir radieux et prolifique durant la décennie 90, qui a accueilli les Classiques les plus appréciés par le public.

 

La Petite Sirène image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Studio

Portrait

Dossier

Film(s) associé(s)