L’année tchèque

Cinéma
L'année tchéque
Genre
Film d'anthologie
Comédie
Technique
Animation en volume
Animation de Marionnettes

L’année tchèque

Cinéma

Infos techniques

Titre original

Spalicek

Durée

75 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

Tchéquie : sortie le

Réalisation

Jiří Trnka

Société de production

Ceskoslovenský Státní Film
Jiri Trnka Studio
Krátký Film Praha

Synopsis

À travers la vie d'un village tchèque, six séquences mettent en scène les coutumes et les légendes nationales : Le Carnaval, Le Printemps, La Légende de Saint Procope, La Fête foraine, La Kermesse et Bethléem.

Critique

Honorable

Une leçon d'animation

Ce long métrage d’animation en volume, premier format long de Jiří Trnka (l’un des plus illustres pionniers du genre), est en réalité un film d’anthologie regroupant plusieurs courts métrages du réalisateur autour d’un thème commun, les coutumes et les légendes nationales tchèques.

 

L'Année Tchèque image 1

 

Les points forts


La technique de l’animation de marionnettes est d’une grande précision, d’une belle variété, elle s’inscrit comme un exemple à suivre pour ceux qui voudraient s'essayer a la pratique. Le réalisateur sait faire preuve d’une surprenante inventivité, en mélangeant parfois les techniques et en s’offrant même le luxe de zooms et travelling (une véritable galère, qu’il maîtrise à perfection). Les effets visuels sont bluffants pour un film de 1947.

L’ambiance est empreinte d’une poésie datée, toujours aussi charmante. Les décors sont soignés, l’esthétique du film est remarquable.

 

L'Année Tchèque image 2

 

Les points faibles


Cette succession de tableaux ne permet pas d’intégrer de véritables scénarios sur la durée, comme de tension dramatique. Si les séquences ne manquent pas d’émotion, on s’ennuie tout de même au bout d’un moment, en raison d’un schéma répétitif. Quant aux personnages, ils ne se distinguent jamais.

Malheureusement, le rythme est monotone, malgré la bonne intention insufflée dans les ambiances musicales variées dans les rythmes (mais pas dans les genres). Le film risque d’ennuyer fermement les enfants. Les adultes quant à eux, devraient s’intéresser à la technicité de l’œuvre, mais ce seul intérêt ne saurait survivre aux 75 minutes de films, certes supportable, mais qu’on sent tout de même passer.

 

L'Année Tchèque image 3

 

En conclusion


Le film témoigne d’une époque d’intérêt grandissant pour l’animation, et s’inscrit comme le souvenir d’un art dans sa forme la plus poétique. L'Année Tchèque n’est pas des plus divertissants, mais il est très intéressant, voire même éducatif. C’est une parfaite leçon d’animation en volume, et plus encore, un spectacle folklorique dont l’intention est d’une rare authenticité.

 

L'Année Tchèque image 4

 

Avis rédigé par Guillaume le , d'après une version originale

Production

Portrait

Dossier