Fievel au Far West

Cinéma
Fievel au Far West
Genre :
Comédie
Technique :
Animation 2D

Fievel au Far West

Cinéma

Infos techniques

Titre original :
An American Tail : Fievel Goes West
Durée :
75 minutes
Date de sortie en France :
Pays d'origine :
États-Unis : sortie le
Réalisation :
Phil Nibbelink
Simon Wells
Production :
Steven Spielberg
Robert Watts
Société de production :
Amblimation
Amblin Entertainment
Universal Pictures

Synopsis

Aprés un voyage mouvementé, Fievel et les siens arrivent enfin dans le Nouveau Monde. Mais contrairement a leur rêve, les trottoirs de New York ne sont pas en gruyêre et les chats de l'Ouest sont tout aussi redoutables que ceux de l'Est. Qu'a cela ne tienne, les Souriskewitz partent a la conquête de l'Ouest.

Critique

Honorable

Coup de coeur

Pas d'Amérique sans ses Cowboys !

La suite des aventures de la jeune souris Fievel (commencées avec Fievel et le Nouveau Monde) adopte un ton plus comique pour nous emmener à la conquête de l’Ouest américain.

 

Fievel au Far West image 1

 

Les points forts


Malgré le remplacement de l’excellent Don Bluth à la réalisation (remplacé par Phil Nibbelink et Simon Wells), cette suite demeure techniquement aboutie. L’animation s’inscrit comme l’un des plus gros atouts de la production, grâce à un rendu traditionnel grandement honorable, des mouvements précis, des couleurs soignées, et une esthétique toujours aussi remarquable.

L’histoire et les personnages (toujours aussi attachants) sont définis avec soin. L’action est sympathique. Le spectacle se laisse visionner avec plaisir.

 

Fievel au Far West image 2

 

Les points faibles


On regrettera une grosse absence d’intensité dramatique, encore plus flagrante lorsqu’on compare cette suite avec son film de référence. On relèvera également de légères redondances, et de trop grandes similarités avec le film précédent, surtout en ce qui concerne l’intrigue. Les dialogues ne sont pas très inspirés.

 

Fievel au Far West image 3

 

En conclusion


Contrairement au premier film, cette suite ne convainc pas tout à fait le public, et obtient un résultat critique plus modéré. S’il souffre de cette comparaison, le spectacle se laisse toutefois apprécier indépendamment, grâce à une approche orientée vers la légèreté et l’humour, ce qui est tout de même appréciable. Les qualités esthétiques envoient également l’œuvre au rang des plus belles productions animées du début des années 90.

 

Fievel au Far West image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Studio

Portrait

Dossier

Film(s) associé(s)