Taram et le Chaudron Magique

Cinéma
Taram et le Chaudron Magique
Genre
Fantasy
Technique
Animation 2D

Taram et le Chaudron Magique

Cinéma

Infos techniques

Titre original

The Black Cauldron

Durée

82 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

États-Unis : sortie le

Réalisation

Ted Berman
Richard Rich

Société de production

Walt Disney Pictures
Silver Screen Partners

Budget

$ 25, 000, 000

Synopsis

Au coeur du pays de Prydain, un jeune garçon de ferme du nom de Taram se porte volontaire pour une mission héroïque. Equipé d'un glaive aux propriétés magiques, il doit empêcher le perfide seigneur des Ténèbres de tirer profit des pouvoirs surnaturels d'un mystérieux chaudron magique capable de lever une armée de guerriers surpuissants. Dans sa quête, il sera épaulé par la jolie Princesse Eilonwy, par Gurgi, une adorable créature tout en poils et par un attendrissant porcelet doué de clairvoyance prénommé Tirlir.

Critique

Honorable

Le Disney pestiféré

Taram et le Chaudron magique est un Classique d’animation des studios Disney s’inspirant du deuxième tome des Chroniques de Prydain, un cycle de fantasy de Lloyd Chudley Alexander. L’œuvre se distingue par un contenu plus sombre et sinistre que les habituelles productions de la firme.

 

Taram et le Chaudron Magique image 1

 

Les points forts


Le studio Disney fait l’effort de la nouveauté et de l’originalité avec ce film de fantasy qui tord le cou aux schémas coutumiers des productions passées (et à venir) chères à la marque.

Audacieux et intéressant, le film déroule une histoire sombre, simple, mais efficace. L’intensité dramatique est soignée et quelques scènes d’épouvantes ont l’avantage de nous surprendre.

Le film est aussi très beau visuellement, et l’univers qu’il dépeint nous invite à un imaginaire aux frontières du cauchemar. L’ambiance Dark fantasy s’inscrit dans l’air du temps des années 80, durant lesquelles le genre était particulièrement représenté au cinéma. L’animation fait également partie des points forts, avec des mouvements fluides et de jolis personnages aux allures médiévales.

 

Taram et le Chaudron Magique image 2

 

Les points faibles


Le problème est que le film déplore quelques défauts frustrants. Le scénario est sympathique, mais il est trop évident. Chaque rebondissement est affreusement convenu, l’intrigue est sans surprise, l’histoire n'est pas franchement aboutie. L’identité des personnages n’est pas très bien définie, chacun d’entre eux répond à un archétype précis, largement ancré dans l’inconscient collectif. Par ailleurs, leurs réactions et leurs actions ne sont pas toujours crédibles. Le seigneur des ténèbres est risible. Les dialogues manquent de saveurs. L’émotion n’est pas vraiment de la partie. Les tentatives d’humour ne fonctionnent pas. La musique n'est pas mémorable.

 

Taram et le Chaudron Magique image 3

 

En conclusion


Taram et le Chaudron magique est un échec commercial. En France, le film se fait même battre au box-office par Les Bisounours, le film (un bilan déplorable, on ne va pas se mentir). Certes, il ne s’inscrit pas parmi les meilleurs classiques Disney, mais il n’est pas honteux pour autant. La production s’illustre par une prise de risque, non lucrative, mais caractéristique, ce qui permet à l’œuvre de briller pour ses différences et de s’inscrire parmi les Classiques les plus originaux de la marque.

Malheureusement, le studio ne semble plus vouloir défendre le film aujourd’hui. Le classique est d’ailleurs l’un des rares à ne pas bénéficier d’une sortie sur support Blu-Ray. Pourtant, les fans souhaiteraient que Disney honore ce film comme il se doit. Car à défaut d’avoir été déconsidérés à sa sortie, Taram et le Chaudron magique a connu au fil des années, un joli regain d'intérêt.

 

Taram et le Chaudron Magique image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Portrait

Dossier