Dingo et Max 2 - Les sportifs de l'extrême

Vidéofilm
Dingo et Max 2 - Les sportifs de l'extrême
Genre
Comédie
Technique
Animation 2D

Dingo et Max 2 - Les sportifs de l'extrême

Vidéofilm

Infos techniques

Titre original

An Extremely Goofy Movie

Durée

79 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

États-Unis : sortie le
Australie : sortie le

Réalisation

Douglas McCarthy

Société de production

Disneytoon Studios
The Walt Disney Company Australia
Disney Television Animation
Walt Disney Pictures

Synopsis

Max est admis à l'université. Il se fait une joie non seulement de s'éloigner de son père Dingo, mais aussi d'avoir à défier les autres étudiants dans une compétition de sports extrêmes où le skate et les rollers sont les rois absolus. Dès leur arrivée sur le campus, Max, et ses amis PJ et Bobby se heurtent à la bande des Gamma, emmenée par le prétentieux Bradley Dugratin, les tenants du titre. Mais pire encore : le jeune adolescent voit un jour débarquer son père dans le même cours que lui, tout ceci pour parfaire son éducation.

Critique

Honorable

Rock'n'Roll !

Les aventures déjantées de Dingo et son fils Max se poursuivent dans cette suite de Dingo et Max produit pour le marché de la vidéo. Ce deuxième volet, bien que ne révolutionnant pas la formule, parvient à maintenir le cap de la qualité, offrant une expérience divertissante.

 

Dingo et Max 2 - Les sportifs de l'extrême image 1

 

Les points forts


Le film préserve la dynamique efficace développée entre Dingo et Max dans le premier film. L'histoire, axée sur l'émancipation de Max et les défis auxquels est confronté Dingo en tant que père, est habilement maîtrisée. Le duo comique fonctionne toujours à merveille, offrant des moments mémorables. L'émotion est bien présente, renforçant le lien entre les personnages.

L'animation et la qualité visuelle sont à la hauteur des attentes, offrant une continuité agréable avec le film précédent.

 

Dingo et Max 2 - Les sportifs de l'extrême image 2

 

Les points faibles


Le côté Rock'n'roll, aussi bien dans la bande-son que dans le scénario, peut être un brin excessif et agaçant. Le film pèche également par une redondance dans son scénario. L'histoire, bien que bien maîtrisée, manque d'originalité, suivant une trame familière et prévisible.

 

Dingo et Max 2 - Les sportifs de l'extrême image 3

 

En conclusion


Dingo et Max 2 - Les Sportifs de l'extrême est une suite facile mais honorable. Si ce volet ne surpasse pas son prédécesseur, il parvient à maintenir un niveau de qualité appréciable et a marqué les esprits par sa continuité réussie.

 

Dingo et Max 2 - Les sportifs de l'extrême image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Dossier

Film(s) associé(s)