Cars 2
Genre
Aventure
Comédie
Technique
Animation 3D

Infos techniques

Titre original

Cars 2

Durée

106 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

États-Unis : sortie le

Réalisation

John Lasseter
Brad Lewis

Société de production

Pixar Animation Studios
Walt Disney Pictures

Budget

$ 200, 000, 000

Synopsis

Flash McQueen, la star des circuits automobiles, et son fidèle compagnon Martin la dépanneuse reprennent la route pour de nouvelles aventures. Les voilà partis pour courir le tout premier Grand Prix Mondial, qui sacrera la voiture la plus rapide du monde ! Mais la route du championnat est pleine d’imprévus, de déviations et de surprises hilarantes, surtout lorsque Martin se retrouve entraîné dans une histoire comme il n’en arrive qu’à lui : une affaire d’espionnage international !

Critique

Honorable

Incontournable de l'animation

Flash McQueen revient dans la suite du très populaire Cars, produit par les studios Pixar. Contrairement à son prédécesseur, qui était centré sur les courses automobiles, Cars 2 plonge Martin, la dépanneuse maladroite, dans une aventure internationale mêlant espionnage et action, un registre différent de celui attendu par les fans du premier film.

 

Cars 2 image 1

 

Les points forts


Comme toujours avec Pixar, l'animation est d'une qualité exceptionnelle. Les décors sont détaillés et magnifiques, transportant les spectateurs dans divers lieux exotiques avec une grande précision visuelle et une belle variété. La fluidité des mouvements et les effets spéciaux sont impeccables, offrant de véritables prouesses techniques. Les effets de lumière et de texture sont d'un réalisme impressionnant. Chaque scène est un régal pour les yeux, confirmant la maîtrise technique de Pixar.

Le film regorge de scènes d'action dynamiques et palpitantes, bien chorégraphiées. L’intrigue ne s’essouffle jamais, et on ne s’ennuie pas, malgré l’étrange virage narratif pris par rapport au contexte initial.

 

Cars 2 image 2

 

Les points faibles


Martin s’attribue le rôle de protagoniste, reléguant Flash à un rôle de second plan, et c’est un choix très surprenant. Il est vrai que l’humour de la dépanneuse et sa personnalité excentrique peuvent rapidement devenir agaçants. Son rôle prédominant dans l'intrigue ne convaincra pas tout le monde. L’humour s'essouffle rapidement. Les blagues, souvent basées sur les maladresses de Martin, manquent de finesse et de diversité, rendant certains passages répétitifs et prévisibles. L'intrigue, qui s’inspire des films d'espionnage, est peut-être trop complexe pour les jeunes enfants et pas assez subtile pour les adultes. L'idée de voitures anthropomorphes est toujours aussi étrange. Cette idée farfelue manque de crédibilité, et la magie sera toujours difficile à opérer pour les esprits les plus terre à terre.

 

Cars 2 image 3

 

En conclusion


Cars 2 n’a pas fait l’unanimité et a parfois été cité comme le premier faux pas des studios Pixar. Il n’en est rien, et le film est loin d'être le désastre décrit par certaines critiques. Bien qu'il ne soit pas à la hauteur des meilleurs films de la marque, ni même du premier film de la franchise, il offre tout de même une aventure divertissante et visuellement époustouflante.

 

Cars 2 image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Portrait

Dossier

Film(s) associé(s)