Bernard et Bianca au pays des kangourous

Cinéma
Bernard et Bianca au pays des kangourous
Genre :
Aventure
Drame
Technique :
Animation 2D

Bernard et Bianca au pays des kangourous

Cinéma

Infos techniques

Titre original :
The Rescuers Down Under
Durée :
74 minutes
Date de sortie en France :
Pays d'origine :
États-Unis : sortie le
Réalisation :
Hendel Butoy
Mike Gabriel
Production :
Thomas Schumacher
Kathleen Gavin
Société de production :
Walt Disney Pictures
Silver Screen Partners
Budget :
$ 37, 930, 000

Synopsis

Bernard et Bianca partent pour une nouvelle mission en Australie afin de secourir le petit Cody. En effet, un terrible braconnier a capturé le jeune garçon alors qu'il faisait tout son possible pour protéger Marahute, un aigle royal.

Critique

Excellent

Coup de coeur

L'envol

Bernard et Bianca au pays des kangourous est la première suite d’un Grand Classique de l’histoire des studios Disney. Le film est aussi le premier long métrage à être colorié et édité par ordinateur, avec un rendu sublime.

L’histoire remet en scène les deux souris membres de la S.O.S. Société, qui cette fois-ci volent au secours d’un jeune australien kidnappé par un infâme braconnier.

 

Bernard et Bianca au pays des kangourous image 1

 

Les points forts


Cette suite se distingue par ses nombreuses qualités et avancées techniques. L’animation traditionnelle, assisté par l’outil informatique, est tout simplement sublime. Les dessins sont magnifiques, le choix des couleurs est magnifié. Les décors sont merveilleux. Le mouvement flirt avec la perfection. Certaines séquences, d’une beauté à couper le souffle, nous transmettent un authentique sentiment de bien-être et de liberté.

L’histoire, qui s’inscrit allégrement dans le genre de l’aventure, est pleinement assumée. L’action est prenante. Le scénario est simple, mais efficace. Les personnages sont attachants et parfaitement définis. Le film se distingue aussi par une belle intensité émotionnelle. L’humour, qui est plus présent que dans le premier film, est bien senti.

La bande-son est exceptionnelle. La musique à elle seule s'illustre par sa capacité étonnante à nous faire voyager.

Nous ne manquerons pas non plus de mentionner l'hypnotique ouverture du film qui s’illustre par sa maîtrise technique. La séquence justifie à elle seule le visionnage de ce Classique exceptionnel.

 

Bernard et Bianca au pays des kangourous image 3

 

Les points faibles


À mesure que l’action avance, l’histoire a tendance à perdre de son attraction. Le dénouement manque de surprise et d’originalité. L’intrigue aurait gagné à être plus inspirée. Toutefois, ces petites faiblesses narratives n'entachent en rien le plaisir éprouvé.

 

Bernard et Bianca au pays des kangourous image 2

En conclusion


Le film a été un gros échec financier pour le studio, une sentence très injuste au vu de la qualité globale de la production. Déconsidéré par la postérité, le film mérite maintenant d’être réhabilité à sa juste valeur, c’est-à-dire rehausser au rang du véritable chef d’œuvre qu'il a toujours été.

 

Bernard et Bianca au pays des kangourous image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Studio

Dossier

Film(s) associé(s)