Pinocchio et l'Empereur de la nuit

Cinéma
Pinocchio et l'Empereur de la nuit
Genre :
Aventure
Fantastique
Technique :
Animation 2D

Pinocchio et l'Empereur de la nuit

Cinéma

Infos techniques

Titre original :
Pinocchio and the Emperor of the Night
Durée :
87 minutes
Date de sortie en France :
Pays d'origine :
États-Unis : sortie le
Réalisation :
Hal Sutherland
Société de production :
Filmation Associates

Synopsis

Voilà un an que Pinocchio est devenu un véritable petit garçon. La bonne fée est présente à son anniversaire et pour le féliciter de s'être bien comporté, elle donne vie à une marionnette en forme d'insecte que le garçonnet a fabriqué de ses mains et qu'il décide de nommer Willy. Dans le même temps, Gepetto, le père de Pinocchio, confie à ce dernier une boîte à bijoux qu'il doit remettre à l'un de ses clients. Mais il le met en garde : il ne doit pas s'arrêter à la fête foraine qui se trouve sur son chemin.

Critique

Médiocre

Quand Filmation fait feu de tout bois

Après Retour au Pays d’Oz et Blanche-Neige et le château hanté, Filmation poursuit sa politique "créative" des suites officieuses, en ciblant cette fois-ci Pinocchio, devenu un véritable petit garçon depuis les événements racontés dans le conte de Carlo Collodi (ou le classique Disney, à vous de choisir), et vivant ici de nouvelles aventures téléphonées à souhait.

 

Pinocchio et l'Empereur de la nuit image 1

 

Les points forts


Le film est mauvais, mais l’animation n’est pas déshonorante. On sent que les moyens ont été engagés dans ce secteur. Le résultat visuel est correct, dans la technique et le mouvement. Le travail des animateurs aurait gagné à être mis en valeur avec une véritable histoire originale, et non pas cette contrefaçon grossière.

 

Pinocchio et l'Empereur de la nuit image 2

 

Les points faibles


Filmation aurait pu nous proposer sa propre version des aventures de Pinocchio, avec une nouvelle alternative au classique Disney, au lieu de cela, le studio préfère surfer sur la popularité du chef d’œuvre en réalisant sa suite (ou plutôt celle d’un film qui n’existe même pas). Quelle drôle d’idée !

L’intention de base est facile, et franchement contestable. L’histoire manque de réflexion, elle se contente de recycler les événements racontés dans l’histoire originale, jusqu’à retransformer Pinocchio en pantin de bois. Pauvre Pinocchio !

Les nouveautés sont d’une pauvreté créative incroyable. Les personnages sont inintéressants, les dialogues sont fades, l’ambiance et les décors sont élémentaires.

Si l’animation est correcte, l’aspect des personnages laisse à désirer. En d’autres mots, ils sont vilains. Même Pinocchio fait de la peine à voir.

Les chansons, qui auraient pu être un aspect distrayant de la production, n’ont pas été doublées en français. Dommage !

 

Pinocchio et l'Empereur de la nuit image 3

 

En conclusion


Tout comme Blanche-Neige et le château hanté, Pinocchio et l’Empereur de la nuit ne vaut pas du tout la peine de perdre son temps. Le film s’affirme avant tout par son ambition purement mercantile, parfaitement dépourvue de toute audace créative.

 

Pinocchio et l'Empereur de la nuit image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Studio

Dossier