Pierre Lapin 2 : Panique en ville

Cinéma
Pierre Lapin 2 Panique en ville
Genre
Comédie
Aventure
Technique
Hybride (mélange d'animation et de prises de vues réelles)
Animation 3D

Pierre Lapin 2 : Panique en ville

Cinéma

Infos techniques

Titre original

Peter Rabbit 2: The Runaway

Durée

93 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

Australie : sortie le
États-Unis : sortie le
Royaume-Uni : sortie le
Canada : sortie le
Inde : sortie le

Réalisation

Will Gluck

Société de production

Columbia Pictures
2.0 Entertainment
Animal Logic
MRC Film
Olive Bridge Entertainment
Sony Pictures Imageworks

Synopsis

Béa, Thomas et les lapins forment désormais une famille recomposée, mais Pierre a beau faire tout son possible, il ne semble parvenir à se débarrasser de la réputation de voyou qui lui colle à la peau. S'aventurant hors du potager, Pierre découvre un monde dans lequel ses menus délits sont appréciés, mais quand sa famille risque tout pour partir à sa recherche, Pierre doit choisir quel genre de lapin il veut être.

Critique

Honorable

Malin comme un lapin

Columbia Pictures nous propose la suite des aventures de Pierre Lapin, dans ce qui s’avère un spectacle aussi sympathique que le précédent. Dans cette nouvelle histoire, Pierre Lapin se demande s’il est un gentil ou un méchant, ou comme tout un commun, un peu des deux.

 

Pierre Lapin 2: Panique en ville image 1

 

Les points forts


Si l’intrigue est sans grande surprise, même d’un certain point de vue, tout à fait conventionnel, elle ne manque pourtant pas d’idée et d’intelligence, notamment grâce à un second degré étonnant et une autodérision appréciable. En effet, un pan de l’histoire raconte la manière dont les livres mettent en scène Pierre Lapin et ses amis sont adaptés au cinéma, dans un nanar affreusement exubérant. Une idée très amusante qui dénonce aussi les travers de l’industrie lorsqu’elle s’évertue à dénaturer les œuvres littéraires au profit d'une rentabilité facile. Une sorte d’autocritique du film lui-même et du précédent, amené par cette mise en abyme inattendue et malicieuse, pleine de dérision. Si la production use des méthodes qu’elles dénoncent, le résultat n’en demeure pas moins incisif.

L’aventure est plutôt agréable malgré un manque évident d’originalité. L’esthétique du film est soignée, l’ambiance attrayante, l’animation très bien intégrée, l’humour très efficace... Autant d’éléments qui nous font oublier la simplicité de l’aventure, et qui nous feront passer un très bon moment.

Exit Philippe Lacheau et son équipe, Pierre Lapin et ses amis sont désormais doublés par des acteurs spécialisés dans l’exercice, et c’est beaucoup mieux ainsi.

 

Pierre Lapin 2: Panique en ville image 2

 

Les points faibles


Le scénario est vraiment téléphoné, avec des chutes et des rebondissements affreusement prévisibles. Un sentiment de déjà-vu quasi-constant.

 

Pierre Lapin 2: Panique en ville image 3

 

En conclusion


C’est donc un scénario un peu facile, auréolé d’une seconde lecture incisive et d’une autodérision savoureuse, qui justifie cette suite. Le film est aussi abouti que le premier, peut-être même davantage. Bien sûr, la surprise n’est plus de la partie, mais elle est remplacée par l’intelligence de la mise en abyme, et ça, c’est tout de même un bonus plus que satisfaisant, qui suffit à légitimer ce divertissement.

 

Pierre Lapin 2 : Panique en ville image 4
 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Dossier

Film(s) associé(s)