Arthur 3 : La Guerre des deux mondes

Cinéma
Arthur 3 : La Guerre des deux mondes
Genre
Aventure
Fantastique
Technique
Hybride (mélange d'animation et de prises de vues réelles)
Animation 3D

Arthur 3 : La Guerre des deux mondes

Cinéma

Infos techniques

Titre original

Arthur 3 : La Guerre des deux mondes

Durée

100 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

France : sortie le

Réalisation

Luc Besson

Société de production

EuropaCorp
Apipoulaï
Avalanche Productions

Budget

68, 830, 000 €

Synopsis

Maltazard a réussi à se hisser parmi les hommes. Son but est clair : former une armée de séides géants pour imposer son règne à l’univers. Seul Arthur semble en mesure de le contrer, à condition qu’il parvienne à regagner sa chambre et à reprendre sa taille habituelle ! Bloqué à l’état de Minimoy, il peut évidemment compter sur l’aide de Sélénia et Bétamèche, mais aussi – surprise ! - sur le soutien de Darkos, le propre fils de Maltazard, qui semble vouloir changer de camp.

Critique

Ordinaire

La franchise des Minimoys se conclut avec Arthur 3 : La Guerre des deux mondes, toujours réalisé par Luc Besson. Maltazard cherche à conquérir le monde des humains, et Arthur, avec l'aide de ses amis, se lance dans une aventure périlleuse pour sauver les deux mondes.

 

Arthur 3 : La Guerre des deux mondes image 1

 

Les points forts


L'animation reste un point fort de la production, avec des visuels attrayants et des décors rétro qui ajoutent une touche de charme à l'univers des Minimoys. L'ambiance générale du monde des Minimoys continue de séduire.

 

Arthur 3 : La Guerre des deux mondes image 2

 

Les points faibles


Le récapitulatif introductif des films précédents est absolument superflu. On s’interroge sur les motifs qui ont motivé cette décision qui relève avant tout d’une pratique absolument dépassée.

La conclusion de l'histoire manque d'originalité et de profondeur, avec des scènes parfois inutiles qui auraient pu être écourtées pour maintenir un rythme plus dynamique. Les actions prévisibles et clichées, comme la scène des oranges, reflètent un manque d'imagination dans la conception des séquences d'action. De plus, Maltazard manque de caractère et de présence à l'écran, ce qui diminue la crédibilité de sa menace et rend son personnage peu mémorable.

Les performances des doubleurs français et des acteurs laissent à désirer, donnant l'impression que certains ne sont pas pleinement investis dans leurs rôles.

 

Arthur 3 : La Guerre des deux mondes image 3

 

En conclusion


Arthur 3 : La Guerre des deux mondes est une déception majeure. Luc Besson semble avoir bâclé la conclusion de sa saga, laissant un sentiment d'amertume chez les fans. Dommage, l'aventure avait pourtant si bien commencé...

 

Arthur 3 : La Guerre des deux mondes image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Portrait

Dossier

Film(s) associé(s)