Nos mots comme des bulles

Streaming
Nos mots comme des bulles
Genre
Drame
Romance
Technique
Anime

Nos mots comme des bulles

Streaming

Infos techniques

Titre original

Cider no yô ni kotoba ga wakiagaru

Durée

87 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

Japon : sortie le

Réalisation

Kyohei Ishiguro

Société de production

Signal MD
Sublimation

Synopsis

Cherry est un jeune garçon de 17 ans ayant du mal à communiquer avec les gens et s'exprimant plus facilement à travers des Haïkus (poèmes courts). Il fait un jour la rencontre de Smile, une jeune fille qui cache son complexe physique à l'aide d'un masque. Grâce à la musique et les mots, ces derniers vont finir par se rapprocher.

Critique

Honorable

Haïku d'été

Ce film d’animation japonais des studios Signal.MD, raconte la romance entre deux adolescents, sur une toile de fond poétique.

 

Nos mots comme des bulles image 1

 

Les points forts


L’animation est jolie (lorsqu'elle ne s'emballe pas) et dénote par une originalité esthétique appréciable. Les mouvements des personnages sont réussis. On remarque une certaine recherche visuelle qui se démarque des habitudes du genre, mais cela ne suffit pas toujours à rendre le spectacle sympathique.

L’émotion est bien au rendez-vous. Les personnages, bien que frivoles, nous apparaissent au fil des scènes avec une profondeur surprenante. Parfois, leurs apprentissages des sentiments s’apparentent à une thérapie psychologique qui peut nous laisser dubitatifs (mais qui peut aussi s'avérer trés intéressante).

 

Nos mots comme des bulles image 2

 

Les points faibles


Malheureusement, cette romance peut très vite devenir ennuyeuse, à cause d’une trop grande légèreté scénaristique et d’une impression pesante de déjà vue (oui, les Japonais nous ont déjà servi une bonne centaine de fois ce film sous d’autres appellations… on vous laisse retrouver les titres).

Le film parait parfois idiot, parfois mièvre, à l’image des pires anime les plus pudiques et les plus naïfs de l'histoire du cinéma. Les personnages sont énervants de candeur (un défaut souvent reproché aux productions japonaises par les Occidentaux). Lui, est un amoureux des haïkus (poème chinois), un peu trop passionné pour être crédible, et elle, est une complexée excessive, cachant ses vilaines dents derrière un masque chirurgical, ce qui ne l’empêche pas de faire preuve d’un optimisme exacerbé, au risque de paraître complètement bipolaire. Les deux ont pour point commun de vivre dans une bulle. Leur rencontre leur permet de s’ouvrir enfin aux autres. Ce thème aurait pu être intéressant si l’intrigue avait fait preuve d'un peu plus d'originalité et surtout si l’histoire ne bassinait pas le public avec tous ces haïkus, qui, à force de répétition, perdent de leurs charmes.

Si la fin justifie l’intention de l’œuvre, le plus gros du contenu peine à nous intéresser jusque-là.

Techniquement, certaines scènes d’actions, comme la course poursuite en skate dans le centre commercial, nous font littéralement mal aux yeux. Les images qui partent dans tous les sens sont illisibles. Les décors et les éléments ajoutés en 3D sont soit ratés, soit trop ordinaires.

 

Nos mots comme des bulles image 3

 

En conclusion


Le sujet manque d’intérêt, mais l'ambiance poétique est respectable. Malgré toutes les beautés de la production, on s’ennuie rapidement comme devant un recueil de Haïkus. Quoi qu’il en soit, les amoureux de films romantiques devraient tout de même passer un bon moment.

 

Nos mots comme des bulles image 4

 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Dossier