Sita chante le blues

Cinéma
Sita chante le blues
Genre
Comédie
Musical
Drame
Expérimental
Technique
Animation 2D
Rotoscopie

Sita chante le blues

Cinéma

Infos techniques

Titre original

Sita Sings the Blues

Durée

82 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

États-Unis : sortie le

Réalisation

Nina Paley

Société de production

Adam DeZayas Pictures

Budget

$ 290, 000

Distinction

Cristal du long métrage au festival international du film d'animation d'Annecy (2009)

Synopsis

Sita, déesse indienne et épouse dévouée, est répudiée par son mari, Rama.

Critique

Ordinaire

Sita chante le blues est un film américain de Nina Paley qui assemble des récits de légende indienne, avec des interludes musicaux et des séquences tirées de la propre vie de l'auteur.

 

Sita chante le blues image 1

 

Les points forts


Cette œuvre aux airs expérimentaux offre une approche novatrice en fusionnant la mythologie ancienne avec des éléments contemporains.

L'esthétique de l’œuvre est unique. L'utilisation de différentes techniques confère au film une définition distinctive.

La bande originale, composée de chansons blues entraînantes, ajoute une couche supplémentaire d’originalité au spectacle.

 

Sita chante le blues image 2

 

Les points faibles


La fusion des récits et des éléments autobiographiques peut entraîner une confusion pour les spectateurs, compromettant ainsi la clarté et la cohérence de l'histoire. La nature expérimentale du film peut le rendre inaccessible à un public plus large. Certains segments sont longs et décousus, ce qui affecte le rythme.

Malgré sa créativité, l'animation demeure rudimentaire et limitée dans sa fluidité. La cacophonie visuelle peut être carrément rebutante.

 

Sita chante le blues image 3

 

En conclusion


Sita chante le blues divise les opinions en raison de sa nature expérimentale et de son approche non conventionnelle. Pour autant, le film a été salué pour son audace artistique. L’œuvre a remporté le Cristal du long métrage au festival d’Annecy en 2009.

 

Sita chante le blues

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Dossier