Piccolo, Saxo et Cie

Cinéma
Piccolo, Saxo et Cie
Genre
Musical
Technique
Animation 3D

Piccolo, Saxo et Cie

Cinéma

Infos techniques

Titre original

Piccolo, Saxo et Cie

Durée

80 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

France : sortie le

Réalisation

Marco Villamizar
Éric Gutierez

Société de production

Millimages
Haut et Court
Studio Dacodac
France 3 Cinéma
Canal+
TPS Cinéma
Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC)
Eurimages
Banque Populaire Images 4
Cofimage 15
Millifin
MEDIA Programme of the European Union
Société des Producteurs de Cinéma et de Télévision (Procirep)

Budget

7, 000, 000 €

Synopsis

Sur la planète Musique, toutes les familles d'instruments sont fâchées. Tout a commencé depuis la mystérieuse disparition des clés Sol, Fa et Ut et évidemment chacune des familles accuse l'autre de les avoir volées. Bref c'est la cacophonie : chacun joue dans son coin et plus personne ne veut entendre parler du grand orchestre. Mais lorsqu'un bois, Piccolo, devient le meilleur ami d'un cuivre, Saxo, la note Do n'en revient pas. Si ces deux-là sont copains et s'ils décident de partir ensemble à la recherche des clés, la grande musique est au bout du chemin.

Critique

Médiocre

Symphonie ratée

Piccolo, Saxo et Cie est un film français défini comme un conte musical pédagogique. Sur la planète Musique, la discorde règne. Piccolo, un bois timide, et Saxo, un cuivre fougueux, décident de s'unir pour retrouver les notes disparues.

 

Piccolo, Saxo et Cie image 1

 

Les points faibles


Le film peine à captiver le public avec son animation dépassée et son style visuel désuet. La technique est à la traîne. Le style visuel semble être figé dans le passé, ne parvenant pas à susciter l'enthousiasme.

L'histoire met en scène des personnages transparents évoluant dans une trame narrative mollassonne et ennuyeuse. Les dialogues sont inconsistants. Les performances vocales laissent à désirer.

En d'autres mots, rien ne va...

 

Piccolo, Saxo et Cie image 2 et 3

 

En conclusion


Piccolo, Saxo et Cie n'a malheureusement pas réussi à séduire ni le public ni la critique. Il faut dire que le résultat est médiocre et pas franchement des plus divertissants.

 

Piccolo, Saxo et Cie (2006), de Marco Villamizar et Éric Gutierezest
 

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Dossier