Lascars
Genre
Comédie
Technique
Animation 2D

Infos techniques

Titre original

Lascars

Durée

96 minutes

Date de sortie en France

Pays d'origine

France : sortie le
Allemagne : sortie le

Réalisation

Albert Pereira-Lazaro
Emmanuel Klotz

Société de production

Millimages
Studio 37
France 2 Cinéma
Toon's and Tales
Canal+
Eurimages
Centre national du cinéma et de l'image animée
Cinémage 2

Budget

7, 500, 000 €

Synopsis

Déconseillé aux moins de 12 ans

Condé-sur-Ginette, en périphérie d'une grande ville. Ici, tout le monde rêve des plages de Santo Rico. Pour Tony Merguez et José Frelate, le départ est imminent. Mais l'agence de voyage responsable de leur billet a zappé le nom de la destination. Retour à la case Ginette ! Pour refaire surface, Tony se mue en Montana façon Scarface et tente de refourguer un peu d'herbe fraîche " gentiment " prêtée par Zoran, brute épaisse aux pieds pas vraiment d'argile. José de son côté joue les Don Juan dans une grosse villa, occupée par Momo l'incruste et la belle Clémence.

Critique

Honorable

Lascars est un film d'animation adapté de la série télévisée du même nom. L’histoire emmène les spectateurs en pleine banlieue, explorant les thèmes de la délinquance, de la pauvreté et de la désillusion. Deux amis d'enfance cherchent à s'échapper de leur quotidien morose. Entre petits boulots, déboires amoureux et rêves de grandeur, ils naviguent à travers les défis de la vie urbaine.

 

Lascars image 1

 

Les points forts


L'animation colorée et le style graphique distinctif captivent l'attention.

Malgré son ton sombre, le film parvient parfois à susciter des rires grâce à des dialogues et des situations comiques.

La musique hip-hop et les rythmes urbains rythment le récit de manière distinctive, bien que sans réelle surprise.

 

Lascars image 2

 

Les points faibles


Le film souffre d'une absence de trame principale solide, se contentant d'enchaîner des scènes sans véritable développement ou exploration des personnages. Plutôt que de remettre en question les stéréotypes associés à la banlieue, Lascars semble les renforcer, contribuant à une vision simpliste et caricaturale de ce milieu. L’histoire peine à transmettre un message ou une réflexion significative sur les réalités de la vie en banlieue, laissant les spectateurs avec un sentiment de vacuité et d'inutilité.

 

Lascars image 3

 

En conclusion


Lascars a su conquérir le public grâce à son humour piquant et son portrait de la banlieue française. Pour autant, le film ne parvient pas à offrir une analyse nuancée de la réalité sociale qu'il prétend représenter.

 

Lascars

Avis rédigé par Guillaume H. le , d'après une version française

Production

Distributeur

Dossier